Institut national de santé publique du Québec

  • Type de poste : Permanent
  • Ville : Québec ou Montréal
  • Expérience requise : Sans
  • Statut : Temps plein

Partagez cette offre avec vos amis:


Description du poste

Directeur ou directrice - Direction des technologies de l’information - INSPQ
L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est le centre d’expertise et de référence en santé publique au Québec reconnu pour la qualité de ses productions. Sa mission est de produire et de transférer des connaissances en vue d’éclairer la prise de décision et l’optimisation des pratiques en santé publique. Milieu d’excellence, l'Institut regroupe plus de 600 employés spécialistes dans leur domaine qui travaillent en collaboration avec le réseau de la santé et les milieux de l'enseignement et de la recherche.
 
Médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive
 
L’Institut national de santé publique du Québec recherche un(e) médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive pour rejoindre son unité́ Évaluation et soutien à la gestion des risques au sein de la Direction de la santé environnementale et de la toxicologie.
 
L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) souhaite recruter un(e) médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive afin de se joindre au Groupe scientifique sur l’eau de l’unité Évaluation et soutien à la gestion des risques au sein de la Direction de la santé environnementale et de la toxicologie (DSET). Il s’agit d’un poste à temps plein, localisé à Québec ou à Montréal.
 
Mandats généraux
 
  • Assurer l’expertise médicale dans le domaine des contaminations chimiques de l’eau.
  • Contribuer à l’expertise médicale dans le domaine des contaminations chimiques dans d’autres milieux.
  • Contribuer à la programmation scientifique de l’unité et soutenir les activités reliées à la surveillance et à la prévention des maladies d’origine hydrique.
  • Développer et contribuer à des activités de recherche ou des activités de transfert de connaissances dans ses domaines d’expertise.
  • Participer à des réunions d’experts ou à des activités scientifiques au nom de l’INSPQ et, le cas échéant, du MSSS dans les domaines d’expertise reliés à son mandat.
  • Encadrer des résidents et étudiants en médecine ainsi que des stagiaires de diverses disciplines contribuant à la programmation scientifique de l’INSPQ.
  • Au besoin, contribuer à la mobilisation de l’organisation en cas d’urgence de santé publique.
 
Mandats spécifiques
 
  • Développer l’expertise-conseil en analyse des risques associés aux contaminants chimiques de l’eau.
  • Développer et contribuer à la recherche sur la prévention des maladies d’origine hydrique.
  • Selon les besoins de l’équipe, ou d’autres unités de l’Institut, collaborer aux travaux qui nécessitent de l’expertise conseil dans son domaine d’expertise.
  • Répondre aux demandes courantes d’expertises conseils en lien avec les contaminations chimiques, et aux besoins microbiologiques de l’eau.
  • Contribuer à la garde médicale 24/7 de l’INSPQ pour les urgences en santé environnementales.

Exigences

  • Posséder une formation de médecin spécialiste en médecine préventive et santé publique, et être membre en règle du Collège des médecins du Québec.
  • Avoir complété́ ou être en processus de suivre une formation complémentaire, ou détenir une expérience équivalente.
  • Devenir membre actif du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens du CHUM ou du CHU de Québec.
  • Posséder une bonne connaissance du Programme national de santé publique et d’autres programmes nationaux pertinents, et connaître le cadre légal de la santé publique au Québec.
  • Maîtriser les méthodologies de base et avancées appliquées à l’évaluation des risques chimiques.
  • Avoir un dossier permettant d’aller chercher une affiliation académique au centre de recherche du CHU de Québec et au département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval.
  • Démontrer de grandes habiletés en travail d’équipe afin de collaborer avec des chercheurs du Québec, du Canada et d’ailleurs pour mettre en place des projets de recherche sur l’eau et la santé.
  • Être en mesure de rédiger efficacement en français et en anglais des avis de santé publique et d’autres.
  • Posséder un fort intérêt et des habiletés en communication orale et en enseignement afin de participer activement au contrat d’affiliation universitaire de l’INSPQ et à sa mission de transfert des connaissances.
  • Refléter un intérêt pour l’innovation, le transfert des connaissances et la recherche.

Pour tout renseignement, communiquez avec madame Christiane Thibault, directrice scientifique de la Direction de la santé environnementale et de la toxicologie à [email protected].

Conditions de travail

  • Statut : Poste à temps plein
  • Localisation : Québec ou Montréal
 
Pour postuler
 
Les candidat(e)s intéressé(e)s par ce poste sont invité(e)s à transmettre une lettre d’intention et leur curriculum vitae d’ici le 8 août 2021 à l’adresse [email protected] en précisant le numéro d’affichage 2021-73. Un test écrit préparatoire à l’entrevue vous sera partagé quelques journées avant l’entrevue.
 
Dates d’entrevues :
  • Lundi, 23 août : 13h – 16h
  • Mardi, 24 août : 13h – 16h
Nous remercions tous les candidats, mais seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées. L’INSPQ souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi pour les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et ethniques et les personnes handicapées.